Openchain en quelques mots :

Les premiers pas :  L’aventure Openchain démarre en 2008 avec l’avènement en Europe du statut douanier Opérateur Economique Agréé (AEO). Ce statut  doit simplifier et fluidifier les relations des importateurs, exportateurs  et acteurs de la chaîne logistique avec les douanes. Se lancer dans l’OEA, est un véritable projet d’entreprise, qui doit impliquer et fédérer les principaux services (Douane, logistique, RH, Sécurité Sûreté, Achats). Avec l’appui d’OSEO, Novacité et la CCI de Lyon, l’équipe Openchain crée fin 2009 une plateforme logicielle de gestion de projet sécurisée accessible via web, qui permet de fortement structurer l’équipe , de démarrer la rédaction de procédures  à partir d’une bibliothèque de brouillons en format word, de bénéficier de l’expérience et du conseil d’un réseau de consultants chevronnés.


L’esprit d’équipe

Le caractère collaboratif et communautaire est un marqueur très fort de la philosophie du projet.  L’outil structure la relation entre un tuteur (Spécialiste du conseil en matière de sûreté, ou en matière douanière ) et un candidat.  Cela pousse aussi les acteurs du conseil qui ont des compétences complémentaires  à s’associer et collaborer, pour mieux répondre aux attentes de chaque candidat. Openchain innove également via une politique de partenariat sélective, en homologuant des partenaires Gold , Silver et Bronze. La compétence et l’expérience des consultants qui accompagnent les candidats sont un élément clé de la réussite du projet OEA. Fondée sur des critères stricts d’expérience, de références, de stabilité financière, l’homologation garantit au candidat un projet en toute sérénité.

L’international

Suite aux demandes de certains clients internationaux, Openchain développe un service multi-langue adaptant son interface à  la structure de chaque questionnaire d’autoévaluation national et met en œuvre sa politique d’homologation auprès de spécialistes conseil reconnus  dans chaque pays.
Roland Faure
portraitRoland.jpg
Fondateur